Cette randonnée n’était pas décevante, car, rendu à ce point de vue dominant la petite vallée qui descend vers le sud, apparaissait la constellation d’Orion, alignée sur le sommet du Canigou. Ce grand géoglyphe en trompe-l’œil était formé par les falaises, et par l’alignement de trois gros rochers figurant le Baudrier de cette constellation. Cet alignement, selon toute vraisemblance, résulte d’un travail humain ayant su tirer parti des blocs existant à cet endroit, bien qu’il ne soit pas facile de le démontrer.

Malheureusement, la broussaille ensevelit ce paysage, faute d’activité agricole sur la parcelle formant le Baudrier. Les moutons ne viennent plus entretenir cette pente… Ce secret est vraiment tombé dans l’oubli.

J’ai eu la bonne fortune de découvrir les lieux dans les dernières années où ils étaient encore interprétables. Il suffirait d’un débroussaillement simple pour restaurer ce site.











img17

 

Orion maquillé





 

Orion, vu du nord, en voie de disparition dans les broussailles



sarrus3

sarrus2

                                                                                                          La carte Ign au 1/25 000e montrant le Baudrier

Il ne reste qu’à se demander pourquoi cette vue peu banale méritait une telle dissimulation.

PAGE PRECEDENTE

PAGE SUIVANTE

 

Pour plus d’information sur la constellation d’Orion, voir : http://orion.creation.free.fr/entre.htm